MJC Chambéry - Tous les spectacles et activités culturelles à Chambéry
-

CA : Démission d'une partie des administrateurs de la MJC


"Parole des administrateurs"

Le 9 mars 2015, le Conseil d’Administration (CA) de la MJC de Chambéry a voté une démission collective (12 votants : 8 oui, 1 abstention, 3 Non).
Cet acte fort découle d’un climat de tensions, d’incompréhensions avec le principal financeur, la Ville de Chambéry.

Le projet proposé par l’association a été déposé en mairie en octobre 2014 à l’occasion de la demande de subvention
. Celui-ci devait être retravaillé au vue du contexte de la cession d’activité avec la Résidence Escoffier. Conscients de la grande fragilité financière, les membres du CA n’ont eu de cesse de chercher des solutions (demandes de concertations rapprochées avec les élus de la municipalité, souhait d’un travail constructif avec les techniciens).
Les grandes orientations du projet avaient tout de même été votées au CA du 21 janvier 2015 en présence d’élues de la Ville. Mais pour seules réponses, le CA de l’association et la direction n’ont obtenu que des attaques sur la gestion de la structure.
La Ville a choisi de ne pas reconduire la convention avec la Fédération des MJC en Rhône-Alpes, ce qui implique un arrêt brutal de la mission fédérale. A compter du 15 mars 2015, la MJC de Chambéry est donc sans directeur… Comment peut-on fonctionner ?

En parallèle de cette carence, la Ville a proposé au CA de l’association la mise en place d’un cadre municipal chargé d’une mission d’accompagnement et de réécriture du projet. Quel sera le rôle réel de ce cadre dans la gestion du quotidien ?
La MJC souhaite rappeler que le Conseil d’Administration est une instance souveraine et élue démocratiquement par l’ensemble des adhérents de la structure. Ces membres élus, responsables et engagés ont toujours eu à cœur de travailler en bonne intelligence avec l’ensemble des partenaires.

Aujourd’hui les membres du CA déplorent ce manque de confiance et estiment que cette intrusion municipale va à l’encontre du projet d’Education Populaire porté par la MJC.
C’est donc avec beaucoup de tristesse et de colère, que les membres du CA se sont positionnés ainsi, tout en ayant conscience du contexte très difficile que vit la structure puisque celle-ci se trouve en redressement judiciaire depuis juillet 2014.

Cet acte n’est pas irresponsable mais marque plutôt une désapprobation à l’égard d’un projet qui n’a pas été concerté ni écrit avec la MJC. Une partie du CA se retire et tient à rappeler que la MJC de Chambéry devait fêter ses 70 ans en 2015.



Démission Patrice Peizieu

"Je soussigné, Patrice Peizieu, donne ma démission de la présidence du Conseil d'Administration de la MJC de Chambéry.

En effet, suite à la situation déficitaire de la résidence Joseph Escoffier qui a entraîné la mise en redressement judiciaire de la MJC en juillet 2014, nous avons continué à travailler sur un nouveau projet qui tienne compte de la réalité économique et avec l'aide de l'administrateur judiciaire ; la Résidence a été cédée à un repreneur début février 2015.

La Ville a affirmé sa volonté de nous soutenir et de nous accompagner pour que la MJC puisse redémarrer dans les meilleures conditions.
Mais depuis le mois de juillet dernier, un certain nombre d'actes et d’incompréhensions se sont succédés avec une tension croissante :
- Non réponse à plusieurs courriers demandant à la Ville une rencontre pour acter la mission de la Fédération des MJC en Rhône-Alpes qui met à disposition un poste de directeur.
- La Ville nous imposant la non présence de certaines structures ou personnes à plusieurs réunions (sur la situation de la résidence le 18 juin, sur une réflexion concernant le projet associatif le 4 décembre...)
- Annulation de plusieurs rendez-vous, soit pour travailler sur le projet associatif suite aux orientations votées an conseil d'administration, soit pour discuter de la convention Ville, Fédération, MJC.
- Non réponse du Maire concernant le projet d'un cadre municipal m'affirmant qu'il allait prendre la direction de la MJC alors qu'il est présenté pour accompagner la MJC sur une projet mission de diagnostic et d'évaluation courte avec l'aide de la directrice de la MJC, sachant que cette dernière ne serait plus en poste.

Tout cela montre que la Ville a son projet qu'elle entend mettre en place, cantonnant le Conseil d'Administration de la MJC dans une position paradoxale d'incapacité où les règles de la démocratie ne sont plus applicables. Cela peut laisser penser que l'on se dirige vers un projet de municipalisation de la MJC où le Conseil d'Administration tiendra le rôle de l'habillage associatif sans être acteur d’un projet à construire ensemble.
C'est la raison pour laquelle je donne ma démission."


Démission Alain Roman

"Monsieur,
Lors du Conseil d'Administration de la MJC au 09/03/2015, j'ai clairement exprimé mon désarroi devant le manque d'objectifs, de projets et de réelles ambitions de la municipalité pour soutenir la MJC dans ses difficultés.
San minimiser la vraie question des difficultés financières bien réelles et dont l'origine mériterait une analyse plus objective que de faire porter aux prédécesseurs l'entière responsabilité de tous les maux, j'aurai souhaité trouver un appui constructif favorisant la mise en œuvre d'un vrai accompagnement pour une solution partagée.
Or tout au long de ce Conseil d'Administration, les représentants de la municipalité ont apporté des jugements très nébuleux (voir compte-rendu du Conseil d'Administration) et ont employé vingt sept fois "Mr. Le Maire dit, souhaite...etc." marquant ainsi leur impossibilité à répondre aux questions posées, et le manque de réelles délégations.
De surcroît les allusions des "ouï-dire" des propos échangés lors de l'AG exceptionnelle sont inacceptables car complètement dénaturés donc volontairement provocateurs.
J'ai exprimé les valeurs auxquelles je suis profondément attaché une vraie Maison des Jeunes et de la Culture Populaire au sens noble du terme.
Dans ce contexte attisant les craintes et les rancœurs, à la fois tendu, pavé de procès d'intention, il m'apparaît impossible en tant qu'administrateur de m'investir dans une démarche constructive basée sur la confiance.
C'est avec regret que je vous prie de bien vouloir enregistrer par conséquent ma démission du poste d'administrateur."



Démission Anne-Gaëlle Lassaut

" Monsieur le Président, Patrice,
Par ce courrier, je souhaite expliquer mon geste : démissionner du Conseil d'Administration de la MJC. Ce geste je le fais à contre cœur, avec le sentiment d'un énorme gâchis.
Je suis entrée au CA de la MJC il y a maintenant 8 ans. De cet engagement militant et bénévole, j'ai approché de près ce que voulait dire l'Education Populaire, le vivre ensemble, la citoyenneté, la démocratie participative. Pendant toutes ces années nous avons travaillé en toute responsabilité face aux projets présentés ou construits et surtout en bonne intelligence avec nos partenaires. Les difficultés financières de la MJC étaient au coeur de nos interrogations (cf les rapports financiers du trésorier lors des précédentes AG) et nous savions que nous portions un projet fragile mais si nécessaire.

Depuis juin 2014, la situation de la MJC s'est brusquement et dangereusement fragilisée : des décisions douloureuses ont été prises par un CA responsable (cession de la partie habitat et mise sous tutelle de la justice de la MJC Animation/Culture).

Dès lors, les relations avec la Ville se sont tendues, un climat de tensions et d'incompréhensions a vu le jour.

A l'occasion du précédent CA en date du 9 mars, j'ai pris conscience que la municipalité avait un tout autre projet pour la MJC sans concertation honnête avec le CA. Ce projet n'a aucune ambition si ce n'est celui de réduire les coûts au maximum.
De plus, face à cette situation, la Ville au travers de la présence des deux élues ne se positionne pas clairement sur des points importants : le soutien financier au travers du versement de la subvention, la question du poste de direction et le positionnement réel de la mise à disposition du cadre municipal.
Aussi avec regret, tristesse et colère, je présente ma démission du CA de la MJC de Chambéry."


Démission Ludivine Vallaeys

"Au vue de :
- l'arrêt de la fonction de la mission fédérale au 15 mars,
- du silence de la municipalité sur notre projet associatif,
- de l'incertitude du montant de notre subvention pour 2015,
j'ai le regret de vous informer de ma décision de démissionner du poste de trésorière que j'occupais au sein du Conseil d'Administration de l'association MJC de Chambéry depuis le 4 juin 2014.
Ma démission prendra effet à compter du 9 mars 2015 mais je reste à votre disposition pour informer mon successeur de l'état des affaires en cours (ou de l'état des comptes pour le Trésorier, etc.)."



Démission Thierry Chassignole

"Monsieur le Président du Conseil d'Administration,

Par cette lettre, J'ai le regret de vous informer de ma décision de démissionner de mes fonctions d’administrateur que j’occupais au sein du Conseil d'Administration de l'association « MJC » depuis le 30 mai 2013. Cette démission est effective depuis le Conseil d’administration qui a eu lieu le lundi 9 mars 2015.

Je tiens à vous préciser les raisons de ma démission :
* le déficit de 400 000€ dû à la résidence (augmentation des loyers par la SAIEM, présidé par la Mairie).
* le non renouvèlement de la mission fédérale MJC par la Ville (ou plutôt la non réponse de la Ville).
* l’arrêt de la mise à disposition de la directrice par la fédération à cause de l’arrêt de la mission fédérale par la Mairie.
* l’impossibilité d’embaucher un directeur, qui connait si bien le dossier, en si peu de temps et avec quel avenir ?
* l’absence du maire, Mr Dantin, ou l’un de ses représentants à notre Assemblé générale exceptionnelle qui était un moment important de débat et de discussion avec les adhérents et les citoyens.
* l’absence de représentant digne de la mairie à notre CA du lundi 9 mars 2015.
* l’absence de soutien ou d’aide de notre principal subventionneur (LA VILLE) à trouver des solutions nous permettant de sortir de notre situation difficile.
* l’absence de confiance ou de crédibilité en notre principal subventionneur et propriétaire du bâtiment : « La Ville de Chambéry » (des non- réponses à nos sollicitations de rencontre, annulation de réunion, réunion sur l’avenir de la MJC sans présence du CA ).

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes respectueuses salutations."


Démission Daniel Dulondel

"Monsieur le Président,
J’ai décidé de mettre fin à mon mandat de membre du Conseil d’administration de la MJC de Chambéry.
L’acharnement silencieux de la nouvelle municipalité (le maire) qui depuis plusieurs mois nous a caché ce qu’il voulait faire de notre association :
- Municipaliser simplement les locaux et ce qui va avec, c’est-à-dire notre association et nos valeurs d’éducation populaire
- Suppression également du poste de direction de la MJC car non reconduction de la convention tripartite Ville/Fédération des MJC en Rhône Alpes/MJC de Chambéry.
- Mise à disposition d’un cadre municipal
Et bien non ! Je ne peux l’accepter.
Je n’accepterai jamais de construire « une association municipale » sur les ruines de notre association MJC car nos valeurs ne sont pas celles de la nouvelle municipalité…
Rappel de nos valeurs :
Définition de la fédération française des MJC en 1948 : « elle offre à ceux qui la fréquentent la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité et de se préparer à devenir les citoyens actifs d’une communauté vivante ».
Aujourd’hui : susciter la curiosité, éveiller les consciences, développer l’esprit critique et aller contre les idées préconçues, construire du collectif, du vivre ensemble, de la solidarité, s’émanciper pour agir ensemble dans la société."


Démission Jean-Pierre Dupré

"Monsieur le Président,
Suite au départ de notre directrice Mme Charline Cardon dont on peut saluer le courage, l'engagement mais aussi le sourire et la mesure dans l'accomplissement de sa tâche.
Je ne pense pas pouvoir adhérer à un autre projet que celui porté par le CA et la direction de la MJC.
J'ai donc le regret de vous donner ma démission du Conseil d'Administration de la MJC de Chambéry."



Démission Alain Jacquemet

"Monsieur Peizieu,
C'est avec regrets que je vous annonce ce jour ma démission du Conseil d'Administration de la MJC de Chambéry.
Si j'étais administrateur c'est parce que cet engagement bénévole correspond aux valeurs que je défends depuis toujours comme l'a été mon engagement professionnel au service des jeunes à la Sauvegarde de l'Enfance des Savoie.
Pour moi une MJC est une école de la citoyenneté et je garde le souvenir de ce qu'elle m'a appris dans ma jeunesse : c'était ma MJC de Pontcharra, déjà soutenue par Mr Bardagot, soucieux de solidarité envers les jeunes structures, culture de la fédération des MJC.
Malheureusement je ne trouve pas chez les élus de la Ville la confiance ni le respect que j'estime indispensables à un travail collectif.
Depuis un an, je n'ai toujours pas compris ce qu'ils attendent d'une MJC, ils n'ont pas été capables d'exprimer une direction, une orientation, ni même la moindre indication financière de subvention.
Ignorance ou incompétence ? Une chose est sûre ils ne sont pas des partenaires respectueux de l'engagement associatif et semblent ignorer le dynamisme de la cité et le reflet de son tissu associatif.
Au moment où la MJC doit traverser une période difficile suite au redressement judiciaire, il est indispensable de travailler et débattre en confiance et avec respect avec nos partenaires financeurs ; mais comme cette volonté n'existe pas chez ces élues le maintien de mon mandat au sein du Conseil d'Administration n'a plus de sens."






Appel à Bénévoles

Appel à Bénévoles
Adhérer, c'est faire vivre un projet collectif dans lequel vous pouvez vous impliquer !

Pour cette rentrée 2017, nous avons besoin de toutes les forces vives. La MJC est basée sur l'échange de savoir, de savoir-faire où chacun apporte une contribution suivant sa disponibilité et ses compétences.
Nous construisons et soutenons la MJC...


Si vous souhaitez nous accompagner, cliquez ici !


Soutenez la MJC !

Soutenez la MJC !
Depuis plusieurs années, la MJC fait face à des difficultés financières qui nous limitent fortement dans les projets que nous développons.
Nous travaillons, Conseil d'Administration et équipe professionnelle, à trouver des solutions pour maintenir l'association en état de marche, mais ces difficultés financières nous inquiètent pour les mois à venir.

Si vous souhaitez nous soutenir et nous accompagner en ces temps difficiles, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, à travers du bénévolat ou par un don.
Nous avons créé une page de soutien financier sur le site Hello Asso, n'hésitez pas à la diffuser autour de vous pour qu'ensemble nous continuions à avancer.

Merci !

Faire un don sur le site Hello Asso



La MJC de Chambéry

La MJC de Chambéry

La MJC de Chambéry
La MJC de Chambéry c'est des activités hebdomadaires, des spectacles, un accueil et accompagnement des jeunes et des actions de médiation culturelle. Pour en savoir +